Tennis

Des internautes lancent le hashtag #WhereisRoger pour signaler l’étrange absence de Roger Federer

Inquiets pour leur sportif préféré, des internautes helvétiques ont lancé le hashtag #WhereisRoger. Celui-ci aurait été enlevé par les autorités dubaïotes et remis au gouvernement chinois pour un redressement. 

Dans une interview accordée récemment au Matin, Roger Federer déclarait « espérer pouvoir revenir, peut-être, si Dieu le veut, Inch Allah » à l’été. Son objectif : jouer de gros matchs et « N***** des daronnes », disait-il. Pourtant, personne ne l’a vu à l’entrainement depuis la disparition de la tenniswoman chinoise Peng Shuai, début novembre. Qui plus est, les coïncidences entre les deux évènements ne cessent de se multiplier. En effet, Roger aurait tout d’abord été aperçu dans le même camp de redressement que la joueuse chinoise, dans le désert de Gobi. Les deux joueurs auraient également été photographiés en train de baiser les pieds du grand Xi Jinping en lui disant qu’il était plus beau que Johnny Depp quand il était jeune. Enfin, ils auraient tous deux accepté de poser gratuitement pour la prochaine campagne de publicité du géant chinois des télécoms, China Unicom. Des photos satellites de la CIA les montrant en train de jouer une partie de Scrabble le prouveraient. 

Plus étrange encore, et signe évident que Roger est actuellement détenu quelque part : celui-ci n’a plus fait d’apparition télévisée depuis début novembre. Or, lorsque Roger Federer ne reçoit pas sa dose mensuelle de compliments sur les plateaux de télévision, il commence à trembler et à fomenter l’idée de se jeter sous un train à la hauteur du trou de Tolochenaz ! 

C’est pourquoi plusieurs internautes, dont notre Réac’teur en chef, ont décidé, d’un commun accord trouvé après que ce dernier a braqué un 345 Magnum sur leurs tempes, de lancer les hashtags #RogerReviens et #WhereisRoger. À cet égard, une gigantesque battue organisée par le Département fédéral des affaires étrangères sera menée dans tous les pays où Roger possède une résidence secondaire – c’est-à-dire au moins 184 des 197 États reconnus par l’Organisation des Nations Unies. 

Pour ses fans, il est évident que si Roger ne commente pas la disparition de la tenniswoman chinoise Peng Shuai, c’est qu’il a lui-même disparu. Comment expliquer sinon cet insoutenable silence ?

La Rédaction. 

Illustration : “Roger Federer” by y.caradec is licensed under CC BY-SA 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code