Sports

Mike Horn s’enferme volontairement avec des Anglais dans un chalet à Verbier

Un nouveau défi pour le crack des explorations. En ressortira-t-il indemne cette fois ci ?

En début d’année, l’aventurier se retrouvait en difficulté sur la banquise du pôle nord. Une mission de sauvetage était dépêchée pour le secourir et il s’en sortait miraculeusement indemne grâce au courage d’une expédition d’inconscients qui préfèrent le froid des icebergs aux climats tropicaux des plages catalanes. 

Rompu et peut-être lassé des dangers des glaciers, Mike s’est lancé un tout autre défi : passer un week-end avec des Anglais atteints de la covid-19, dans un chalet à Verbier, sans attraper ladite maladie.

Sauf que hier soir, à l’heure où tout le monde roupille paisiblement en rêvant de jours meilleurs sous les sunlights des tropiques, Mike Horn a activé sa balise de détresse. Ce qu’il faut comprendre : « Ils m’ont eu, je suis en danger de mort ou de cirrhose ! Au secours, venez me chercher ! »

Son équipe, sa famille et son chihuahua ont alors immédiatement alerté les autorités. Croyant à une descente de police, les Anglais ont commencé à fuir et se sont dispersés dans la nature en tirant des doigts d’honneur aux condés. 

Depuis, et ce malgré les nombreuses heures de recherches, ni le corps de Mike Horn ni aucun indice à son sujet n’ont été retrouvés. De plus en plus, on estime que les Anglais auraient pu dévorer l’aventurier dans une phase délirante provoquée par la nouvelle souche de covid dont ils sont porteurs. Pour l’heure donc, le suspense est à son comble. Bienheureux qui saura en annoncer le dénouement.

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code