Suisse

Pour 34% des Suisses, Ignazio Cassis est une menace pour la neutralité

Avec un type pareil à la tête du pays, beaucoup d’Helvètes auraient envie de monter au créneau.

« Machin il est payé quatre cent mille balles par année et il n’est pas foutu d’aller défendre nos accords européens à Bruxelles, non mais j’hallucine ! », s’est fendu Martial Schaftter, résident permanent sur la commune de Saignelégier, dans le fier canton du Jura libre. Des témoignages comme ceux de Martial, il en existe pléthore en Romandie et du côté des plaines du Grütli. En effet, pour 34% des Suisses Ignazio Cassis, notre ministre en charge du Département fédéral des affaires étrangères, serait ni plus ni moins qu’un « branlôt » sur lequel le Parlement fédéral se serait confondu en l’élisant au sein de la plus haute fonction exécutive du pays. C’est du moins ce qu’un sondage de la NZZ am Bullshitstag aurait révélé plus tôt dans la journée en marge des négociations de l’accord-cadre entre la Suisse et l’Europe, où Guy Parmelin a été envoyé emmenant avec lui quelques cartons de vin destinés à graisser la patte et à hydrater le gosier des fonctionnaires européens en charge du dossier. 

Le sondage révèle aussi que trente-quatre pourcents des Suisses estiment que la présence d’Ignazio Cassis au Conseil fédéral est « une menace pour la neutralité » car il serait en mesure « de vexer un régime démocratique ou dictatorial disposant de la bombe nucléaire ». Plusieurs spécialistes en astrologie ont estimé que son tempérament éminemment agressif était lié à son signe astrologique – bélier. Pour le reste des Helvètes, la faible constitution du ministre ne serait « ni plus ni moins qu’une invitation à nous envahir ». 

Au surplus, le ministre inquiéterait également la place financière. Selon Economiesuisse, la présence d’Ignazio Cassis au Conseil fédéral serait de mauvais augure. « Ce type a tellement la scoumoune qu’il va nous faire plonger la bourse, vous allez voir ! », a déclaré un lobbyiste que notre stagiaire a pu entretenir dans les couloirs du Palais fédéral. 

La Rédaction. 

Illustration : “С.Лавров и И.Кассис | Sergey Lavrov and Ignazio Cassis” byМИД России / MFA Russia is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code