Monde

Emmanuel Macron promet « la vérité » sur les essais nucléaires en Polynésie lorsque « Mercure ne sera plus en rétrograde »

Emmanuel Micromégalomane. 

« J’aurais pu vous dire tout, là, tout de suite, mais les astres m’en empêchent ! Cela fait trente ans que Mercure se situe en rétrograde et je ne peux rien vous révéler tant qu’elle est placée dans cet axe-là ». Très à l’écoute de Brigitte et de sa nouvelle passion, les astres, Emmanuel Macron a encore une fois éludé le moment où la métropole prendra sa part de responsabilité et paiera des indemnisations aux familles de l’archipel de la Société. Il a néanmoins rappelé que, sans la France, Tahiti ne serait rien d’autre qu’une île déserte où s’échoueraient de temps à autres des survivants tels que Robinson Crusoé ou Tom Hanks.

Pour les habitants de Tahiti, le discours du président de la République a un goût amer. Ceux qui s’attendaient à des excuses et à une reconnaissance du désastre écologique et humain causé par les plus de deux cents essais nucléaires réalisés par la France entre la fin de la guerre et le milieu des années nonante ont été largement déçus par les déclarations du président, lequel s’est contenté de remercier les habitants pour leurs « colliers de fleurs à deux balles sous le poids desquels je pouvais à peine respirer, avec mon asthme en plus ! » et l’hospitalité des « trois pékins encore en bonne forme qui tiennent l’archipel tandis que les autres ne glandent rien, quand bien même ils possèdent un troisième bras ! ». Le chef de l’État français ne ferait que leur servir le même verbiage que son prédécesseur, le prédécesseur de son prédécesseur avant lui et le prédécesseur du prédécesseur de son prédécesseur, tous étant, selon une expression d’ordinaire attribuée à certains politiciens genevois : « de fieffés menteurs ». 

« J’aurais pu vous dire tout, là, tout de suite, mais les astres m’en empêchent ! Cela fait trente ans que Mercure se situe en rétrograde et je ne peux rien vous révéler tant qu’elle est placée dans cet axe-là »

Emmanuel Macron de conclure son discours en rappelant, à toutes fins utiles, que c’est lui qui possède l’arme nucléaire, un porte-avion et des Rafales, pas les trois indépendantistes tahitiens qui agitent, le temps d’une visite présidentielle, le spectre de l’insurrection en répandant leur fiel dans les canards socialo-marxistes locaux. 

En BrefGuy Presque là
Le chef de l’Etat suisse devait rencontrer le gouvernement tahitien local et se trouvait à bord de son jet lorsque celui-ci a connu une panne moteur. L’avion s’est posé sur l’eau et a déployé sa barque de secours pour effectuer les quelques deux mille kilomètres restant jusqu’à Papeete, la capitale de Tahiti. Ce mercredi après-midi, l’esquif n’était toujours pas arrivé à bon port.

La Rédaction.

illustration : “108th (Centenary) Session of the International Labour Conference. Geneva, 10-21 June 2019” by ILO PHOTOS NEWS is licensed under CC BY-NC-ND 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code