Politique

Philippe Nantermod : « Il n’y a aucune raison que les femmes ne fassent pas aussi semblant de travailler que les hommes »

Le vice-président du parti libéral-radical suisse a commenté le projet de réforme de l’AVS adopté au Parlement fédéral le 17 décembre dernier. Pour lui, il n’y a aucune raison que les femmes n’occupent pas leurs bullshit jobs dans des proportions égales à celles des hommes. 

Contre toute attente, c’est plutôt lucide que Philippe Nantemord, conseiller national et vice-président du PLR, s’est exprimé au sujet de la réforme de l’AVS, laquelle entend notamment égaliser l’âge de la retraite des hommes et des femmes à 65 ans. 

Sur un ton frisant la désinvolture, celui-ci a rappelé qu’hommes, femmes, plantes vertes, tigres bicéphales ou magnolias, tout un chacun devait s’acquitter d’une pénibilité du travail comparable, notamment en vertu de la « justice sociale » et de la « fin du patriarcat » tel que conquis par une flopée de « chômeuses » ou de « fonctionnaires » aux « cheveux violets » plus promptes à « abandonner leur poste pour aller manifester que de faire semblant de bouger machinalement leur souris d’ordinateur afin d’alimenter le logiciel qui mesure leur temps de travail effectif à raison du nombre de clics qu’elles réalisent quotidiennement ».

Jamais deux-cent-trois coups de fouets
Dans un entretien exclusif arraché par notre stagiaire, le conseiller national a révélé, parmi les trois objets suivants : martinet, glaive ou fouet, sa préférence concernant le « meilleur châtiment corporel » à réintroduire sur les lieux de travail. Sans surprise, son choix s’est porté sur le fouet pour « son efficacité et son allonge », précise l’élu national.  

Interrogé sur l’idée de réduire effectivement et concrètement les 20% d’écarts qui subsistent encore entre les salaires des hommes et des femmes afin d’en ponctionner le montant supplémentaire gagné par les femmes, le conseiller national a botté en touche. Eh oui, si les femmes se font avoir lorsqu’elles négocient leur salaire ou qu’elles ignorent la différence qui leur est appliquée, il en va de leur responsabilité individuelle. 

La Rédaction. 

Illustration : Par http://www.parlament.ch, Attribution, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=88205915

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code