Football

Servette sur le point de trouver un accord avec Lionel Messi

Depuis des heures, les recruteurs du Servette Football Club sont en contact avec l’agent de Lionel Messi. Les deux parties seraient sur le point de trouver un terrain d’entente pour le faire venir à la Praille. 

« Quand pareille occasion se présente, il faut la saisir », a déclaré Alain Geiger au micro de notre stagiaire avant d’ajouter : « Lionel Messi est un joueur de classe mondiale. Notre club est de classe mondiale. Il n’y a pas de raison qu’il refuse de venir jouer ici si les dirigeants retirent les oursins qu’ils ont dans les poches ». En fin de carrière, Messi aurait de nombreuses raisons de préférer Genève à des clubs plus compétitifs. Installé sur le canton, il pourrait, par exemple, bénéficier d’un forfait fiscal très avantageux alors que le fisc espagnol et les offices des poursuites des autres pays qu’il souhaite potentiellement rejoindre – pour n’en citer qu’un : la France – pratiquent des taux confiscatoires qui ne laissent même plus aux joueurs de quoi subvenir trente-quatre fois aux besoins des habitants du Yémen.

He’skimming home
Sur les réseaux sociaux, plusieurs dirigeants du club grenat se sont fendus de déclarations qui laissent entendre la venue de sextuple ballon d’or. Parmi elle : « He’skimming home » ou « Messiah rive ! ».

Du côté des joueurs, l’on se réjouit de la probable venue du prodige argentin. « Ce serait tout bonnement exceptionnel », déclare l’un d’eux. « Même plus besoin de jouer. Suffirait de lui passer la balle pour qu’il démette quelques hanches et qu’il file jusque dans les filets. Et puis on pourrait lui demander des autographes tous les jours ! Vous imaginez ? Je crois que ce serait la meilleure décision prise par notre club en cent et quelques années d’existence ! ». 

À la Swiss Football League, l’arrivée de la star fait cependant grincer des dents. « Notre championnat n’est pas fait pour ce genre de joueurs », explique anonymement un dirigeant de cette dernière. « Si tous les clubs se mettent à acheter des joueurs de classe mondiale, que vont devenir notre recrues locales ? Notre niveau deuxième ligue inter ? Je pense fermement que les dirigeants de Servette n’ont pas compris le principe. Ici, on joue entre copains. La journée, on est boulangers ou chauffeur Uber. Le soir, après le match, on va tous s’en jeter une au bistrot du coin. C’est comme ça que l’économie tourne, que nos PME survivent et que fonctionne la Suisse. Y introduire une concurrence déloyale, c’est franchement dégeulasse et irrespectueux envers nos concitoyens ! ». 

Les prochaines heures diront si Lionel Messi sera attiré par le forfait fiscal que lui propose le canton de Genève. Ce qui est sûr, pour l’instant, c’est que son visage a dessiné un petit sourire narquois lorsque des journalistes lui ont demandé s’il était intéressé par rejoindre le Lausanne-Sport.

La Rédaction. 

Illustration : “File:Leo Messi v Granada 2014.jpg” by Lluís from Sabadell (Barcelona), España is licensed under CC BY 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code