France

Valérie Pécresse lance une cagnotte Leetchi pour rembourser ses frais de campagne

Dans un communiqué, la candidate LR à la présidentielle a fait part de son endettement personnel à hauteur de 5 millions d’euros. Elle appelle ses concitoyens à se mobiliser pour l’aider à rembourser ses frais, sur la base du « sentiment de pitié » qu’elle inspire. 

« À l’heure qu’il est, je crois que nous pouvons dire que le taux moyen d’alcool dans une bière (ndlr : 4.8% à 5.2%) est plus élevé que mon score électoral. De ce simple fait, mes frais de campagne ne seront pas remboursés. Or, j’ai des vacances prévues à la Baule et de nombreuses dépenses incompressibles, comme les deux-cent cinquante mille euros mensuels de dépenses en cannabis de mon fils Clément… », peut-on lire dans le communiqué publié ce matin par Valérie Pécresse elle-même – ses équipes ne pouvant plus être payées, elle fait désormais tout toute seule, ce qui ne lui était jamais arrivé. 

Valérie est en effet en « dèche de thune », comme elle l’a elle-même formulé sur les réseaux sociaux et appelle tous les Français à se mobiliser pour l’aider à rembourser ses frais de campagne, sur la base, d’une part, de la « fraternité » qui les lierait tous, mais aussi, d’autre part, en se fondant sur le « sentiment de pitié » qu’elle leur inspire désormais, après cette défaite cuisante au premier tour de l’élection présidentielle.

Le communiqué d’insister tout particulièrement sur la différence de train de vie entre les « riches » dont elle fait partie et « vous les pauvres », qui « n’appelle pas les mêmes besoins », et surtout, d’évoquer la création d’une cagnotte Leetchi sur laquelle les Français pourront faire étale de leur « légendaire générosité ». De conclure : « je vous en conjure, aidez-moi ! » La candidate LR n’a ensuite plus donné signe de vie. 

La Rédaction. 

Illustration : “Valérie Pécresse & Valérie Boyer” by UMP Photos is marked with CC BY-NC-ND 2.0.

4 Comments

  1. Loin de moi l’idée de défendre cette sorcière mais vous devriez avoir honte de publier des fausses informations elle n’a jamais dit ça. Vous êtes la pour dire la vérité pas pour la remixer à votre sauce. C’est limite dangereux si quelqu’un est amené à croire en cet article

    • Chère Madame,

      Vous avez totalement raison.
      Le stagiaire qui a écrit cette “daube”, pour parler en bon françois (pas Hollande hein), sera, en conséquence, battu et jeté dans la benne à ordure qui se trouve derrière nos locaux.

      Merci pour votre message,
      Meilleures salutations,
      Le stagiaire en chef de la Rédaction.

  2. Cher stagiaire en chef de la rédaction, Vous êtes marrant mais le faux lien vers la soit disant cagnotte à déjà récolté 101 euros. A qui profite le crime ? si vous étiez sérieux vous ne laisseriez pas le commentaire de ce soit disant Jérôme Prépresse. visiblement tous vos lecteurs ne pratiques pas le second degré.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

code