Sports

L’Allemagne va « crash-tester » avant la Suisse les avions de chasse F-35 Lightning 

Pour renforcer son armée, le chancelier allemand vient de passer commande d’une trentaine d’avions F-35 Lightning auprès des Américains. Une aubaine pour les Suisses, qui entendent ainsi observer la force de pénétration des jets (dans les montagnes) sans débourser un centime.  

« C’est une très bonne nouvelle ! », jubile Thomas Suce-Lé, chef de l’Armée suisse. Les Allemands viennent en effet de décider d’acheter une trentaine de F-35 flambants neufs de chez Crackhead Martin, les mêmes que la Suisse envisage d’acquérir, qui suscitent cependant de nombreuses controverses au sein de l’opinion publique du pays (surtout chez les gauchistes). 

« Il vont pouvoir essayer de les crasher dans les montagnes avant nous ! », ajoute le commandant de corps sensuels et lascifs dans les soirées libertines qu’il fréquentait jadis aux côtés du Vincent Purin*. « Ainsi, nous pourrons bénéficier de leur expertise en matière de brûlure au troisième degré sur les pilotes éjectés in extremis du cockpit et de leur savoir-faire en matière de récupération de carlingue endommagée en terrain accidenté. C’est une aubaine ! », précise-t-il. 

Pour rappel, les pilotes de chasse helvétiques écrasent régulièrement des avions sur les flancs de montagnes, « pour voir ce que ça fait » et « parce que c’est marrant », disent-ils. Pas plus tard que la semaine dernière, l’un d’eux a, par exemple, lancé le défi à un autre de sauter de son avion en plein vol, sans parachute. Le malheureux y a perdu la vie, mais aussi les cent balles du pari. C’est con. 

La Rédaction. 

*Directeur d’une grande banque suisse, la troisième du pays pour être précis, dont nous avons pris la décision éditoriale de rendre le nom méconnaissable afin de le respecter en tant qu’être humain. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*