Culture

Pierre Maudet se lance dans le cinéma

Actuellement en retrait de la vie politique, l’ancien conseiller d’État aurait tout d’abord tenté une reconversion dans l’humour avant d’être redirigé vers Hollywood par l’Office cantonal de l’emploi. Il signe un début particulièrement remarqué dans la peau de l’elfe Elrond, l’un des principaux personnages de la nouvelle série Amazon : Les Anneaux de pouvoir.

Il n’est sans doute pas donné à tous les politiciens de faire de l’humour mais leurs talents d’acteurs – qui plus est lorsqu’ils ont joué du pipeau toute leur vie – sont souvent reconnus et appréciés dans le milieu du cinéma. Sur le continent américain, l’on se souvient par exemple des apparitions remarquées de Ronald Reagan dans quelques long-métrages entre 1937 et 1964 ; d’Arnold Schwarzenegger et de ses gros biscottos qui, avant de paraître à la tête de la Californie, s’affichèrent sur les petits et grands écrans du Monde libre. L’on pourra également rappeler la carrière du brillant Volodymyr Zelensky, lequel, avant d’accéder à la présidence de son pays et de batailler contre les Soviets, endossait déjà l’habit de Serviteur du peuple

Or, nul doute que, dans quelques années, le monde entier se souviendra aussi des débuts de Pierre Maudet dans le cinéma. Plus précisément dans la peau de l’elfe Elrond, personnage mythique de l’univers de J.R.R. Tolkien et de son chef-d’oeuvre peuplé de dangereux marginaux plus terrifiants encore que des élus de droite avinés un soir de giron de jeunesse. 

Pour ceux à qui cela avait échappé, l’ancien conseiller d’État vient tout juste de faire ses premiers pas sur les planches du petit écran, plus précisément dans la série Les Anneaux de pouvoir – rien que ça ! –, où il incarne un elfe politicien qui se rend chez les nains pour convaincre le fils du roi d’assister à ses côtés à un Grand Prix organisé par les hommes dans les Terres du Sud de la bien nommée Terre du Milieu. Spoiler alert, tout ne se passe pas comme prévu. Dans un premier temps le nain refuse car, « les pierres », dit-il en plaisantant, « ne vont pas se fendre toutes seules ! ». Dans un second, cependant, Pierre, formidable rhéteur comme à son habitude, parvient à convaincre le nain de l’accompagner. Cahin-caha, surmontant un à un les obstacles qui se dressent ensuite sur leur route et échappant de peu au couperet lorsqu’ils sont arrêtés dans un bordel en compagnie de Daemon Targaryen – accompagné de sa nièce Rhaenyra – où ils se livrent à des activités condamnées par la morale chrétienne, les deux amis parviennent finalement sains et saufs à leur destination. 

Nous n’en dirons pas plus. Ce qui est néanmoins certain, c’est que Pierre fait montre d’un jeu sans pareil. Bravo l’artiste ! Du reste, cela ne nous surprendrait pas qu’il obtienne le prix du meilleur acteur lors de la prochaine cérémonie des Emmy Awards. Ayant aperçu la transaction en espèce entre ce dernier et le directeur du festival, cela nous étonnerait même carrément que la récompense lui échappe. 

La Rédaction. 

Crédit Photos : Les Anneaux de pouvoir, screenshots (oui on paie un abo’ Amazon Prime !). 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*