Football

Sepp Blatter déclaré malade jusqu’à la fin de son procès

L’ancien boss de fin de la FIFA a été déclaré « malade » le temps que son procès s’achève. Son médecin rassure cependant, « Sepp ne souffre que de vous voir le jalouser ». 

Les certificats de maladie de complaisance, ce n’est pas seulement pour se mettre à l’assurance et profiter d’un congé pour regarder la dernière saison de Peaky Blinders ; parole de Sepp Blatter. Ce dernier vient en effet de se faire porter pâle et n’assistera donc pas à son procès qui a lieu en ce moment-même à Bellinzone, où il doit être jugé pour des broutilles qui de toute façon ne requièrent pas sa présence, étant entendu que cet homme est né libre et partout il fut dans les fers jusqu’à ce qu’il décide de briser ses chaines et de se porter, à la seule force de son mérite, au firmament du football mondial.

« Il souffre », a ainsi déclaré son médecin. « Pas physiquement, je vous rassure », ajoutait ce dernier dans la foulée, « mais de vous voir le jalouser… Il n’en peut plus ! », concluait-il. Il est vrai que, depuis peu, Sepp aurait de grandes difficultés à soutenir le regard envieux des pauvres, des rustres et des indigents qui grouillent ici-bas sur ce que lui qualifie de poubelle ambulante et que d’aucuns préfèrent nommer la Terre. Aussi, ce dernier aurait-il choisi de limiter volontairement ses déplacements afin de ne plus croiser que des individus jugés dignes, à l’instar de son banquier ou de son avocat fiscaliste, de soutenir son regard et de lui adresser la parole. Bien évidemment, les employés du Ministère public tessinois ne font pas partie de ce cercle restreint.  

La Rédaction.  

Illustration : “File:FIFA President Sepp Blatter and FFIRI President Ali Kafashian.jpg” by Mohammad Hassanzadeh is licensed under CC BY 4.0.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

code