Monde

14 juillet – Seulement une dizaine de gilets jaunes attachés aux feux d’artifice

Les opposants ont été triés sur le volet par Didier Deschamps lui-même, désœuvré depuis la défaite de la France en huitième de finales contre la Suisse. La sélection comprenait également le type qui avait asséné une claque au grand monarque de la République tout en criant « Montjoie, Saint-Denis ! À bas la Macronie ». 

On ne le répétera sans doute jamais assez, surtout dans les groupes complotistes à tendance bigaro-lalannistes qui fleurissent sur les réseaux sociaux comme les pissenlits au-dessus des tombes sur lesquels Charles Bukoswki se plaît à cracher : la France est une dictature au pouvoir de laquelle se trouve un grand monarque éclairé, sa sainteté Emmanuel Macron, envoyé par le Seigneur, Juda, Moïse et Allah eux-mêmes afin de redresser la barre de ce navire en perdition depuis l’accession de François Mitterand à la présidence de la République en 1981.

Or, qui dit dictature dit également : goulag, froid, bottes à fermeture éclair, Brésil, Corée du Nord, télévision unique et nationale, contrôle au faciès par des caméras de surveillance, Russie, et, le plus important peut-être, une imagination sans borne pour faire disparaître ses opposants. À ce jeu-là, néanmoins, le jeune PDG de la start-up nation manque cruellement d’esprit d’innovation et de créativité. C’est pourquoi, hier soir, en marge de la parade militaire et du traditionnel feu d’artifice du 14 juillet, celui-ci a vulgairement imité son homologue Kim Jong-un qui avait testé ses missiles balistiques made in China sur son oncle, en 2015. Il y a cependant ajouté une petite fantaisie, si on ose dire, car les dix chanceux sélectionnés pour l’évènement ont été, nuance, ligotés au dos des pétards pour s’en aller voir ailleurs si Emmanuel Macron y était. 

Pour l’heure, ceux-ci n’ont toujours pas pu faire leur rapport et une menace similaire pèse sur leurs familles s’ils ne reviennent pas à temps pour rendre compte à Emmanuel Macron.

La Rédaction. 

Illustration : “feu d’artifice du 14 juillet 2012 sur le sites de la Tour Eiffel et du Trocadéro à Paris vu de la Tour Montparnasse – Fireworks on Eiffel Tower” by y.caradec is licensed under CC BY-SA 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code