Politique

83% des Genevois ont déjà une mauvaise opinion du nouveau conseil d’État

Les Genevois sont-ils de mauvaise foi ? Trop prompts à juger leurs représentants ? Ou simplement des prophètes ? Notre équipe répond à ces questions avec la rigueur qu’elles imposent. 

Le sondage, publié par Watson ce matin à l’heure où Emmanuel Macron et Pierre Maudet se sont échangé un premier coup de fil pour discuter de l’avenir politique de ce dernier, parle de lui-même. En effet, environ 83% des Genevois déclarent d’ores et déjà leur insatisfaction vis-à-vis du nouveau conseil d’État, composé, nous le rappelons, d’une majorité islamo-gauchiste qui n’a pas attendu pour augmenter la ponction fiscale des résidents, instaurer une taxe poubelle et interdire la conduite de tout engin motorisé pour autant qu’il fût mu par combustion. Les bicyclettes, de même que ces immondes trottinettes électriques qui vous font paraître avoir un balai dans le derrière, ne sont ainsi pas concernées par la mesure. 

Toutefois, d’autres motifs, selon nos sources contradictoires, sont également à la base de cette haine généralisée pour le nouveau collège. À la question : « Que pensez-vous du nouveau conseil d’État ? », la majorité des Genevois aurait ainsi répondu : « Ce sont des branlôts » ou bien « Ils sont aussi compétents que moi devant les problèmes de maths de mes enfants ». 

Bonne nouvelle néanmoins ! 17% des Genevois expriment une opinion favorable pour leur nouveau gouvernement. Parmi eux, 13% auraient été payés pour répondre de manière élogieuse et 4% ne sauraient pas lire. 

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code