Politique

A l’Assemblée fédérale, les Verts proposent l’interdiction de l’expression « en faire tout un fromage » sous prétexte qu’elle ne serait pas assez végane

Un petit pas pour l’Homme, un grand pas de plus vers la tyrannie islamo-gauchiste.

On l’oublie souvent, mais le fromage est issu de l’exploitation des animaux. Une exploitation souvent intensive qui n’est pas sans rappeler la souffrance des collaborateurs du DG-DERI sous la direction de Vous-Savez-Qui. Or, lorsqu’il s’agit de parler souffrance, les Verts ne sont jamais bien loin, ils sont même bien placés pour la comprendre puisque, très souvent, leur profil socio-démographique correspond à celui des enfants maltraités dans la cour de récréation. 

C’est ainsi que le groupe parlementaire des Verts à l’Assemblée fédérale a déposé ce lundi matin une motion visant à interdire l’expression « en faire tout un fromage » en rappelant au bon souvenir des édiles endormis que « la souffrance psychologique, sociale et physique des animaux qu’on exploite pour pouvoir dévorer un carré de brie n’est ni plus ni moins qu’une pratique anachronique dont il faut retirer sur le champ toutes les occurrences dans notre langage ». L’expression ne serait pas assez végane et pourrait aisément être remplacée pour « en faire tout un 4X4 », par exemple. 

Contactée par notre stagiaire, Marie-Constance Hébert, professeure ordinaire de sémantique à l’Université d’été de l’USAM – Union Suisse des Arts et Métiers – s’est exprimé dans un sens défavorable aux Vert-e-s de notre éminente Assemblée. Selon elle, ce sont eux qui en feraient tout un fromage

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code