Politique

Confronté à de violentes coliques, Christian Lüscher dépose une motion pour la gratuité du papier toilette

Le monde est rempli d’injustices contre lesquelles Christian Lüscher s’est promis de lutter jusqu’à ce que l’emporte la cirrhose qu’il traine depuis des années à force de boire du Get 27 à la Nautique. Dernière en date, l’abandon de la tolérance vis-à-vis des scooters qui se parquent sur les trottoirs, qui a déjà donné lieu à plus de 6’200 amendes et permis la création de dizaines de postes de contrôleurs du stationnement en CDI contre lesquels le conseiller national entend également lutter après qu’il aura pris les armes pour combattre l’arbitraire de la décision visant les scootéristes. 

Lundi déposait-il ainsi une initiative parlementaire pour rétablir la tolérance vis-à-vis des deux-roues. « Je représente le peuple », déclarait-il non sans cacher son contentement. « Et en tant que tel, lorsque je reçois une amende de stationnement, c’est toute la Suisse qui reçoit une prune ! ». En effet, Christian Lüscher a pour habitude de confondre sa mission de représentant du peuple avec son intérêt personnel. En 2013 déjà, celui-ci défend une « lutte efficace contre les petits trafiquants de drogue » après que son dealer s’est enfui sans lui rendre la monnaie de sa pièce d’une thune. En 2009, il plaide pour la « libéralisation des heures d’ouverture des shops des stations-services » parce qu’il est arrivé cinq minutes après la fermeture d’une Migrolino dans laquelle il voulait acheter son paquet de clopes.  

Suivant la même logique et, pris récemment de violentes coliques, Christian Lüscher a déposé une motion parlementaire visant à ce que le Conseil national étudie la question de rendre le papier toilette gratuit pour tous les citoyens suisses. « Honnêtement, cela m’a coûté un rein », nous confie-t-il. « Littéralement, hein ! Celui-ci est descendu en même temps que… Enfin vous avez compris ! ».

Espiègle, la gauche a d’ores et déjà surnommé le parlementaire fédéral « Père la Colique », en hommage à ce jouet représentant un homme assis en train de déféquer et dont on pouvait recharger les excréments… Si Christian Lüscher ne manque pas de seum, eux ne manquent jamais une occasion de plaisanter. 

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code