Monde

Darius Rochebin jette de l’huile sur le brasier Poivre D’Arvor

Il aurait également glissé un petit billet à la direction de TF1 concernant l’étude de son CV pour une éventuelle reprise du journal de 13h. 

« Nouveau jour, nouveau scandale », ce pourrait être le sempiternel slogan de la presse télévisée tant les esclandres accumulés au fil de ces derniers mois nous rappellent la quantité de boutons présents sur le visage d’un adolescent prépubère. Sauf que la presse n’a pas de roaccutane pour soigner ses maux… 

Dernier trublion en date, Patrick Poivre d’Arvor – PPDA pour les intimes qui aiment à se trouver seul à seul avec lui autour d’un verre d’urine – avec qui il ne faudrait, selon toute vraisemblance, pas monter dans l’ascenseur ni parler puisque celui-ci le prendrait bien certainement pour une avance. D’ailleurs, attention non plus à ne pas vexer PPDA qui pourrait bien, en guise de représailles, se soulager sur votre canapé d’un petit jet d’urine en Y dont lui seul connaît le secret. 

Face aux accusations qui acculent désormais PPDA, nombres de personnalités politiques et journalistiques se sont d’ores et déjà exprimées pour se ranger à ses côtés ou jeter de l’huile sur le feu. Pour sa part, Darius Rochebin – notre Dariusle meilleur journaliste que la Suisse n’ait jamais possédé – se serait rangé du côté de ceux qui attisent la flamme de l’affaire PPDA. Ainsi aurait-il acheté vingt litres de sans plomb 95 à déverser sur le brasier, mais également recueilli quelques gouttes de la bile d’Éric Zemmour qui, dit-on, serait extrêmement efficace pour attiser la haine. Le plus important, nous rappelle le film éponyme, c’est pas la chute, c’est l’atterrissage. 

La Rédaction. 

Illustration: “File:PPDA Cannes.jpg” by Georges Biard is licensed under CC BY-SA 3.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code