Genève

En 2024, Genève sera la deuxième plus grande ville de France

Frontaliers, Léman Express et extension des lignes de tram, le Grand Genève a vocation à devenir le Petit Paris, si elle ne l’est déjà. 

N’en déplaise aux Genevois dont l’humeur bougonne et le sourire absent des visages n’a rien à envier aux méchants parisiens, Genève est en passe de devenir la deuxième mégapole du monde francophone.

Les experts en démographie de l’Université Paris-Dauphine sont formels : Si la progression des frontaliers continue, alors il y aura en 2024 plus de Français vivant à Genève que de Genevois vivant en France. Ainsi, Genève sera automatiquement considérée par Emmanuel Macron comme étant un territoire souverain de la République, ou plutôt de l’empire qu’il compte instaurer sur le modèle de sa figure tutélaire, le petit père du peuple français : Napoléon Bonaparte. 

Les Genevois ne disent pas non à une intégration progressive de la cité de Calvin à la France. Et pour cause, le clivage politique germano-romand qui s’exacerbe tous les jours notamment depuis que les autorités fédérales ont déclaré la saucisse de Schwytz comme étant la nourriture de base du régime alimentaire helvétique. « C’est une honte ! », déclare Didier Barbier-Mueller qui peine à comprendre que le cardon ne soit pas devenu un bien de première nécessité, de même que le vin genevois dont la « qualité déplorable ne souffre aucune concurrence ». 

Quant au MCG qui aura disparu en 2024 après que ses partisans ont rejoint le parti nouvellement créé par Pierre Maudet en 2021, celui-ci se dit bizarrement assez favorable au rapprochement entre le berceau du protestantisme et celui de l’intolérance religieuse vis-à-vis des musulmans. Pourquoi ? Des sources peu fiables et contradictoires nous ont rapporté la détermination des cadres du parti à fusionner avec celui de leur sex symbol, Marine Le Pen.

D’aucuns pensent que Genève n’est pas considérée à sa juste valeur sur le territoire helvétique. Peut-être qu’en France…

La Rédaction.

One Comment

  1. Du grand n’importe quoi, vous rêvez

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code