Football

Euro 2020 – La Suisse a suivi des cours de self-defense avant d’affronter la Turquie

Une préparation physique de fond qui a vraisemblablement porté ses fruits. Les Suisses sont autant psychologiquement que physiquement prêts à prendre une déculottée. 

Alors que l’équipe de Suisse sort à peine de la messe où chacun a pu déposer une offrande ou mettre à gage son épouse pour s’attirer les bonnes faveurs du Seigneur dont les services de prostitution souffrent d’une pénurie de jeunes vierges ukrainiennes depuis que les lois saliques ont été bouleversées par une énième initiative UDC, les joueurs estiment leur niveau de confiance entre « celui du petit gros qui se faisait racketter son goûter à la récréation » et « celui d’un humain au milieu d’une enclos remplis d’ours affamés ». C’est dire à quel point, depuis leur dernière rencontre, les joueurs ont travaillé sur eux-mêmes.

Mérite aussi à la Fédération qui a réalisé un travail de fond pour « redonner confiance à ses joueurs ». Car les Suisses affrontent leur ennemi de toujours, à savoir la Turquie. État aussi voyou que ses joueurs qui, on s’en souvient à peu près comme les Français se souviennent des deux Guerres, avait malmené notre Nati et provoqué des fuites urinaires avant l’heure chez notre plus fidèle soldat Stéphane Grichting. 

La Fédération Suisse de Football a en effet obtenu de l’UEFA la permission que la Nati évolue avec des Glocks attaché aux tibias de ses joueurs. Un obstacle aux accélérations de Xherdan Shaqiri, sans doute, mais une mesure de sécurité somme toute nécessaire pour rassurer nos vaillants combattants du ballon rond. 

La Rédaction. 

Illustration : “Krav Maga Stomp Kick OR Self-Defense & Fitness 3” by Rosey-ORis licensed under CC BY 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code