Culture

Eurovision – La Suisse envisage d’envoyer Pierre Maudet pour y jouer du pipeau

L’ancien conseiller d’État et virtuose de la petite flûte à bec serait pressenti pour représenter la Suisse à la prochaine cérémonie.

Manque de bol. Enlisé dans les affaires judiciaires et occupé à écouter les problèmes des Genevois-es dans ses permanences itinérantes, Pierre Maudet a dû renoncer à participer à l’édition 2021 de l’Eurovision. À sa place, l’artiste romand Gjon’s Tears – qui, vraisemblablement, n’aura que les yeux pour pleurer face à la concurrence – réalisera une performance unique de sa chanson Tout l’Univers. Cette dernière étant également utilisée pour torturer les détenus de Guantanamo et d’Abou Ghraib, les spécialistes de la future Cité de la Musique du canton recommandent vivement, durant la performance, d’écarter tous les objets tranchants dans un périmètre de cinquante mètres. 

Or, un grand pouvoir impliquant de grandes responsabilités, Genève ainsi que la Confédération ont promis de revenir vers Pierre Maudet pour l’édition 2022, ou chaque année que Dieu fait pourvu qu’il accepte de servir une fois de plus sous l’étendard de son pays.

La Rédaction. 

Illustration(s): “12th Annual Meeting of the Internet Governance Forum” by UN Geneva is licensed under CC BY-NC-ND 2.0 ; “Flute” by VijayForVictory is licensed under CC BY-SA 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code