Genève

Genève fait fuir les frontaliers en instaurant un test covid anal obligatoire à l’entrée du pays

Rencontre avec l’élu MCG qui est parvenu à imposer ses vues.

Là-bas, la mine grisâtre des militants a fait place à des exultations de joie, des cris, de l’euphorie. Pour l’occasion des futs entier de champagne coulent à flot et même s’il n’est encore que dix heures trente, quelques braves ont osé s’adonner à une petite gigue qui restera encore longtemps dans les annales. Les annales, parlons-en, nous sommes dans les locaux du MCG dont les militants fêtent l’introduction du test anal covid obligatoire pour tous les travailleurs frontaliers et les Français qui franchiront dorénavant la frontière. 

Pourquoi c’est important ? « Car les Français aiment bien nous en***** mais n’aiment pas l’être », vocifère Rodrigo Coelho, un militant engagé pour le parti depuis qu’il a obtenu sa nationalité en 2005. « On a fait l’effort de s’intégrer nous, alors ceux-là avec leurs Renault Clio, ils dégagent ! Sans compter que ma fille ne trouve pas d’emplois à cause d’eux ! ». 

Une garde-frontière en train d’insérer un coton-tige dans le derrière d’un frontalier pour prélever un échantillon.

Loin de faire l’unanimité, la mesure est perçue comme « discriminatoire » et « clairement disproportionnée » par Capucine, seize ans, porte-parole et militante pour le groupement Ensemble à Gauche depuis trois mois et sa découverte du bouquin de l’auteur Mono Chaillet, Les Français – La puissance invaincue du moteur Diesel. De conclure, « Les Français sont comme les chiens, c’est-à-dire nos trente millions d’amis et nous devrions apprendre à les considérer comme tel avant de leur imposer ce genre de traitement ! ». À croire que ces déclarations seraient tomber dans les oreilles de plusieurs sourds.

La Rédaction. 

Illustration “Michigan Guard conducts COVID testing in Sturgis & Battle Creek, MI” by Michigan National Guard is licensed under CC BY-NC 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code