Politique

Genève lance sa campagne de vaccination visant à prévenir le vote pour Pierre Maudet

Lancée en urgence en collaboration avec l’inspection du travail, la campagne, quelque peu douloureuse, est néanmoins jugée essentielle par la plupart des personnalités politiques genevoises.

We are (probably more than) 22.58% ! Voilà le slogan dont devrait se targuer le conseiller d’État démissionnaire au second tour de l’élection complémentaire, fin mars prochain. Alors que les collaborateurs de son ancien département n’en croient pas leurs yeux et font des cauchemars, Pierre Maudet l’invicible phénix qui renaît de ses cendres comme Fumseck se fend d’un sourire et d’un regard dédaigneux envers son concurrent Cyril Aellen sur le plateau sauvage de Léman Bleu, à l’hôtel de ville. Il a encore vaincu. 

La vague Pierre Maudet, probablement plus forte que la vague Verte et la troisième du covid qui nous arrive sur la ganache, ne fait pas d’états d’âme. Elle avale, compresse et roule sur toute forme de vie qui soit pour consacrer le règne de son Grand Monarque, pareille aux armées de panzers qui envahirent jadis le Belgique et puis la France en moins de temps qu’il n’en faut pour commander un poulet saté à la Feuille de Banane

C’est pourquoi, dans un excès de panique et en vue de constituer de solides barricades contre l’élection de l’ancien conseiller, les autorités sanitaires entameront dès lundi une campagne globale de vaccination très spécifique visant à associer l’idée de voter pour Pierre Maudet à des choses désagréables. En pratique, l’inspection du travail se rendra personnellement chez chaque concitoyen. Munie d’une bougie et d’une photo du candidat, elle obligera chaque personne en âge de voter à regarder l’image en lui brûlant simultanément la main. En répétant ce geste à deux semaines d’intervalle, comme le vaccin AstraZeneca, tout citoyen devrait avoir conditionné le réflexe de ressentir des brûlures à la vue ou à l’évocation du nom de Pierre Maudet. 

Ainsi la Science nous aura-t-elle encore une fois permis d’éviter quelques situations inconvenantes.

La Rédaction. 

Illustration : “File:World Health Organisation headquarters, Geneva, north and west sides.jpg” by Yann Forget is licensed under CC BY-SA 3.0

 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code