Société

Jean Romain: “Jésus a été la première victime historique de la cancel culture”

Selon le célèbre philosophe-facebook, Jésus Christ aurait été victime de la cancel culture de l’époque, importée en Judée depuis les amphithéâtres des universités woke de l’Empire romain. En cause, une déclaration polémique sur les marchands du temple et sa masculinité toxique.

Jean Romain n’est pas historien ni théologien, tout juste philosophe. Qu’à cela ne tienne, lorsque l’on a passé la cinquantaine et que l’on possède un compte facebook, on est en quelque sorte connaisseur de toute chose bien que bon à rien ; un véritable Expert Universel. 

Ainsi, Jean Romain, ce farouche opposant au 21e siècle a émis une théorie pour le moins saisissante : Jésus Christ n’aurait pas été un martyr au service d’un message divin de paix, mais simplement une victime collatérale de la fameuse cultura adnullatio.

Selon celui qui a fait ses propres recherches, c’est lors d’une intervention auprès des marchands du temple que Jésus aurait perdu sa pureté militante. Dans un discours, ce fieffé gauchiste aurait qualifié ces braves proto-capitalistes de « bourgeois blancs », ce qui aurait déplu à certains de ses compagnons, et notamment à Judas, qui estima que cette déclaration insultait la diversité ethnique des marchands. Ce dernier aurait alors immédiatement envoyé un message de 240 caractères à Ponce Pilate pour clouer son camarade non pas au pilori, mais au crucifix.

« C’est bien la preuve que l’histoire se répète, c’est un fait », explique Jean Romain. « La cancel culture va mener la civilisation à son délitement comme elle a mené le Christ à sa perte », poursuit-il, précisant également que la suite de ses travaux consistera à établir que Judas était en réalité musulman et Ponce Pilate un homosexuel queer LGBTQI+ friendly qui aurait été jaloux de la virilité de Jésus Christ, lequel poussait régulièrement à la salle et prêchait non seulement la bonne parole mais distribuait aussi des bons de réduction pour le fitness club Jérusalem.

La Rédaction.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code