Genève

La Ville vote un crédit d’étude pour savoir où Christian Lüscher parquera son scooter

On saura bientôt où le conseiller national pourra parquer son scooter. Le Conseil municipal de la Ville de Genève a voté, lors de sa dernière séance, un crédit d’étude pour déterminer les meilleurs emplacements destinés à accueillir le Honda Spacy de celui qui nie avoir des oursins dans les poches mais vante la fiabilité de son deux-roues, inchangé depuis 1989. 

Le dénouement de l’affaire de la bûche de novembre* est proche. En effet, le Conseil municipal de la Ville de Genève s’est penché récemment sur la question d’un budget dédié à l’étude des meilleurs emplacements où Christian Lüscher pourra parquer son scooter sans prendre de prunes. Dans un communiqué publié une semaine plus tôt, le CM avait déclaré vouloir « désamorcer » la volonté du conseiller national d’interpeller le Parlement fédéral pour régler ses problèmes personnels en les faisant passer pour ceux des autres. Il avait demandé au député et avocat genevois de lui fournir un itinéraire précis de ses déplacements, afin de pouvoir organiser des espaces spécialement dédiés à accueillir son deux-roues. 

Concrètement, des bandes rouges à l’intérieur desquelles seront écrites « réservé à son éminence Cricri Lulu » seront tracées aux futurs emplacements dédiés au conseiller national. Des amendes d’ordres d’un tout nouveau type pourront être dressées à l’encontre des contrevenants ou de tous ceux qui lorgneraient un peu trop sur les places de l’avocat genevois.

« Ce n’est pas un passe-droit ! », tiens à préciser le conseiller municipal socialiste qui a soumis la dernière mouture du projet de délibération au CM de la Ville. « Mais simplement une mesure visant à éteindre l’incendie qu’il s’est fait un malin plaisir de déclencher lui-même. » D’ajouter, facétieux : « vous remarquerez que le futur marquage au sol est… Rouge ». En espérant que le Christian n’y voit pas le présage du péril éponyme…

La Rédaction. 

*Un mois trop tôt, c’est dommage, à peu de choses près il aurait pu s’agir d’une bûche de Noël !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

code