Suisse

Le Conseil fédéral n’exclut pas de recourir à des châtiments corporels en cas de non-respect des recommandations en matière d’économie d’énergie

Cet hiver, il faudra faire pipi sous la douche dans laquelle tous les membres d’un même foyer seront invités à se rendre à la même heure, peu importe que leurs rythmes soient différents, peu importe que leurs préférences en matière d’intimité divergent, peu importe que les mains baladeuses de tonton, ce lourdingue, rencontrent la cuisse de l’un des neveux dont il avait fait, la veille, ivre comme pas deux, l’intarissable éloge. 

C’est comme ça. C’est la recommandation majeure du Conseil fédéral pour économiser de l’énergie. Et tout contrevenant à cette recommandation comme aux autres s’expose à des châtiments corporels allant du supplice de la roue à l’écartèlement par des chevaux malnutris en raison de leur sous-alimentation causée par le manque de fourrage inhérent à la sécheresse intrinsèquement liée aux trente-quatre canicules que nous avons vécu cet été. 

Enfin, le « contrevenant », tel qu’il est nommé dans le document secret que la Biturne de Genève a pu se procurer en raison de ses relations privilégiées avec Ueli Maurer relatives à leur affiliation commune au club de Scrabble de la commune d’Untersiggenthal, pourra être, si besoin est, préalablement enduit de goudron et de plumes afin de bien intégrer que, pour sauver l’environnement, chaque petit geste compte. 

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*