Cyclo-terrorisme

Le TCS revendique l’arrachage d’une centaine de poteaux de stationnement vélo en guise de représailles

Le Touring Club Suisse a déraciné une centaine d’arceaux à vélo durant la nuit de mercredi à jeudi. Son porte-parole déclare avoir agi en représailles de l’opération de dégrappage de bitume qui a eu lieu aux Pâquis la semaine dernière.

Vous avez sans doute entendu les sirènes de police retentir toute la nuit ? Pas nous. Mais nous savons néanmoins que la maréchaussée est intervenue, hier soir, sur pas moins de 154 opérations d’arrachage de poteaux de vélo et que bon nombre d’individus ont été placés en garde-à-vue. 

La coordination de ces actes simultanés de vandalisme est signée TCS. Le Touring Club Suisse, fort de son million et demi de membres turgescents, a en effet décidé de ne pas se laisser faire et de combattre, comme le veut l’adage, œil pour œil, dent pour dent, le fléau cyclo-terroriste qui sévit depuis peu dans la plupart des villes de Suisse. Aussi l’association prévoit-elle dans un avenir proche de couler une dalle de béton sur la plaine de Plainpalais pour y aménager un parking gratuit ; d’effacer purement et simplement toutes les bandes cyclables du canton et de réaffecter les voies actuellement dédiées aux transports publics à la conduite de « véhicules qui vont vite » afin de permettre à leurs propriétaires de faire étalage de leur virilité. 

Contactées, les autorités n’ont pas souhaité s’exprimer concernant les suites légales qu’elles donneront à ce nouvel acte de vandalisme. De préciser néanmoins que, « cette fois-ci, Frédérique Perler n’y est pour rien ». Selon plusieurs sources qui restent à vérifier, la présente opération aurait toutefois probablement, hypothétiquement, peut-être été pilotée secrètement par Christian Lüscher. Lequel, selon plusieurs sources également, tournerait depuis des mois à la recherche d’une place de scooter… On comprend mieux ses récents dérapages. 

La Rédaction. 

Illustration: “Bike racks @ Genève” by *_* is licensed under CC BY 2.0.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

code