Suisse

5 façons de dénoncer votre voisin, conformément à la tradition helvétique.

Depuis 1939, s’il est une particularité culturelle qui rassemble les citoyens helvétiques, c’est celle de dénoncer autrui pour ses écarts de conduite. Qu’il s’agisse d’un immigré clandestin, d’un voisin un peu trop bruyant passé 22 heures ou bien de l’un de ces “fous” qui ne respecte pas les règles de distanciation sociale en cette crise du covid-19, la rédaction vous offre sur un plateau d’argent les 5 meilleures manières de pratiquer la délation dans la plus grande discrétion.

  1. Le coup de fil anonyme: quoi de mieux qu’un petit coup de bigophone adressé au 117 ? Cinq à dix minutes plus tard, c’est une patrouille voire un convoi entier des forces de l’ordre qui débarquera pour recadrer votre voisin ou embarquer une procession de roms égarée sur le parvis de la plaine de Plainpalais.
  2. La lettre anonyme: proposition de messages type, “attention je sais que vous faites ceci ou cela, arrêtez tout de suite sinon je vous dénonce aux autorités”. En effet, avant d’en arriver à l’option numéro une, la tradition veut que vous préveniez votre cible. Attention toutefois à ne pas révéler votre identité, sans quoi le menace pourrait perdre de son efficacité tandis que perdriez quelques dents.
  3. Le harcèlement moral: plus pernicieux et tout aussi subtile que de suggérer subtilement à votre voisin, au détour d’une promenade canine, qu’il n’agit pas selon les us et coutumes de la place. Attention toutefois à ne pas aller trop loin pour que celui-ci n’ait pas idée de vous dénoncer auprès des autorités dans une démarche digne de “l’arroseur arrosé”.
  4. Poster une photo sur Facebook: l’avènement des réseaux sociaux a aussi étendu les possibilités de délation. Désormais, rien de plus simple que de poster un cliché de votre voisin en train de boire une bière dans le parc en compagnie de ses amis alcooliques alors même que le Conseil Fédéral interdit les réunions de plus de 5 personnes. Ne dit on pas que le contrôle social est l’un des moyens les plus efficaces pour susciter la conformité des individus ?
  5. Le coup de gueule dans le courrier des lecteurs: car c’est aussi une façon d’être entendu, n’en déplaise aux merdias dont le principal objectif est de taire l’opinion des honnêtes gens pour favoriser celui de politiciens véreux. Tout le monde sait cependant que l’opinion de la masse l’emporte toujours sur la tyrannie des minorités et que l’individuel helvète l’emporte toujours sur l’étranger qui foule son pré carré.

En somme, n’est pas un vrai citoyen celui qui n’a jamais pratiqué l’une ou l’autre de ces techniques pour s’assurer qu’un individu différent ne perturbe l’ordre public ! La Suisse, grâce à son armée performante et ses bons citoyens, est bien gardée.

La rédaction.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*