Football

Les 6 meilleures excuses des Français pour justifier leur défaite

Hier soir, la Suisse a atomisé la France façon Apéricubes ©. Les Français, comme le veut la tradition, se sont sentis obligés d’expliquer leur défaite par un ensemble d’éléments de langage dont aucun d’eux ne fait référence à leur façon pitoyable de jouer.

  1. La dysenterie de Kylian Mbappe : un peu avant le match, Kylian Mbappe s’est rendu dans les dédales de Bucarest où la population locale, d’autant plus généreuse qu’elle n’a aucun sou, lui a offert un bol de goulache composé entre autres d’huile de moteur usagée et de tripes de roms éventrés. Ainsi, ce qui devait arriver arriva et Kylian fut gêné – ce qui explique sans doute son manque de réussite – par la couche culotte qu’il dût porter durant la rencontre.
  2. Le décalage horaire : entre la France et la Roumanie, il y a une heure. Une heure, c’est aussi le temps qu’il aura fallu à la France pour redescendre des cimes où elle plane et admirer le réalisme de Haris Seferovic désormais en course pour le ballon d’or face à Lionel Messi. 
  3. Les 3 jours de repos en moins que la Suisse : quand on joue au FC Bâle, à Young Boys ou au Borussia Mönchengladbach, c’est sûr que le nombre de matchs annuel n’avoisine pas ceux des tops players qui composent l’équipe de France. Ajoutez à cela trois jours de repos en moins pour les Français et vous avez une équipe qui prend un but de Mario Gavranovic.
  4. Karim Benzema n’aime pas assez son pays pour en planter 5 : Peu après la rencontre, Jean Messiah et compères ont longtemps débattu sur le plateau de Pascal Praud pour arriver à la conclusion selon laquelle Karim Benzema n’aime pas assez son pays et n’est pas assez républicain pour marquer un quintuplé. La défaite de la France, c’est toujours la faute de Benzema. 
  5. L’équipement : comme tout bon Français qui se respecte, quand l’équipe de France perd, c’est la faute de l’équipement. Hier soir, les chaussures des joueurs n’avaient pas été assez entretenues, confectionnées par des Ouïghours pas assez dévoués à la France et les maillots grattaient. La pelouse du stade de Bucarest était également dans un état déplorable et une motte de terre a fait glisser Kylian Mbappe sur son penalty raté, quelle honte !
  6. Le Jura :

Désormais, vous ne pourrez pas dire que vous ne sachiez pas.

Et parce qu’on ne se lasse pas de notre héros du jour <3 :

La Rédaction. 

Illustration : “Supporters français lors d’un match” by CampusFrance is marked with CC0 1.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code