Football

Les ouvriers coulés dans le béton des stades qataris saluent la qualification de la Suisse pour la Coupe du Monde

Après les réjouissances en Suisse, c’est au tour des futurs hôtes de la Nati de se réjouir de la qualification de notre beau pays au prochain Mondial qatari. Et les louanges viennent de spectateurs de premier ordre !

Coulés directement dans l’impeccable béton des stades flambants neufs, de nombreux ouvriers sri-lankais, indiens, bangladais, restés sur place de leur plein gré pour suivre la compétition, ont salué la qualification de ce “grand pays des droits de l’Homme” qu’est la Suisse.

“Toute ma vie, j’ai admiré la Genève internationale”, nous confie Sanjeewa depuis le virage nord du fameux club-phare qatari (non, pas le PSG, l’autre là, dont le nom nous échappe malheureusement). “Rien ne m’aurait fait plus plaisir que de finir ma vie dans les travées du stade de la Praille. Malheureusement, le Prince en a décidé autrement. Mais quel bonheur de savoir que j’aurai peut-être l’occasion de voir jouer Kastriot Imeri de mes propres yeux !”, poursuit-il.

Suivez PHParisod sur Instagram !

En effet, faute d’espoir de voir le pays hôte réaliser une performance lors de la compétition (encore que, tout est possible dans le football actuel, comme l’ont souvent démontré Sepp Blatter ou Michel Platini), les supporters locaux doivent se raccrocher à des équipes étrangères…

Quelle meilleure option pour ces ex-ouvriers sinon soutenir la Nati de Xherdan Shaqiri et son fameux gel “fixation béton” ? le débat est lancé.

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code