Suisse

Les premières amendes d’ordre pour le port d’une cagoule au ski ont été dressées

Au lendemain de l’inscription du texte dans la constitution, la police cantonale schwytzoise a immédiatement pris la mesure de l’interdiction de se dissimuler le visage dans l’espace public. Les premières amendes ont été attribuées à des skieurs trop impétueux. 

Fous ta cagoule, fous ta cagoule
Ou t’auras froid, t’auras les glandes, t’auras les boules (t’auras les boules)
Fous ta cagoule, ouais, fous ta cagoule
La chair de poule, le nez qui coule, fous ta cagoule
Fous ta cagoule, fous ta cagoule
Du nord au sud, de l’est à l’ouest, même à Vesoul (même à Vesoul)
Fous ta cagoule, ouais, fous ta cagoule
Sauf à Kaboul, sauf à Kaboul (sauf à Kaboul, sauf à Kaboul)


Fatal Bazooka – Fous ta Cagoule Tézigue, Mais Pas en Suisse.

Désormais les Anglais, Russes, Qataris et rares skieurs Suisse qui dévalent encore nos domaines skiables auront probablement froid. En effet, avec l’interdiction de se dissimuler le visage dans l’espace public, c’est toute une palette d’activités allant du cambriolage au ski alpin qui seront obligé de revoir l’essence même de leur pratique – et on ne parle pas de sans plomb 95. 

Pour ce qui est des afficionados des champs de bosses, ceux-ci devront en effet trouver un succédané, un ersatz au port de la cagoule qui – il faut bien le dire, merde ! – nous permettait de conserver nez, oreilles et cou au chaud tandis que nos pommettes se faisaient innocemment calciner par le soleil des Alpes. À cause de l’UDC donc, plus de jolies marques de bronzage oblongues et une augmentation des primes maladies due à la recrudescence de rhumes après nos semaines de février au ski, trop c’est trop ! 

Pour sa part, le législateur schwytzois avait anticipé et d’ores et déjà préparé une loi ainsi qu’une ordonnance d’application afin que celle-ci entre en vigueur quelques minutes après la confirmation des urnes. Ainsi, en ce beau lundi matin où seuls les étudiants, les restaurateurs et les chômeurs auront pu se rendre sur les domaines skiables – les autres actifs de la Suisse étant trop occupés à vendre leur temps de travail pour quelques copecks – une centaine de ces personnes auront été verbalisées et taxées de 150chf d’amende pour avoir contrevenu à la BURKAVERBOT – ouais, en Suisse allemande, ça se crie haut et fort, avec une haleine de rösti à l’ail et un mauvais accent. Ainsi va le Meilleur des Mondes.

La Rédaction. 

Illustration:“Kei’s Creepy Mask” by buck82 is licensed under CC BY-NC 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code