Islamo-gauchisme

L’UDC lance une initiative pour interdire le yoga qu’il juge trop proche de l’Islam

Le Grand Remplacement des salles de sport n’aura pas lieu. L’UDC cherche en effet à combattre le séparatisme jusque sur les tapis de yoga afin que ses adeptes cessent de prier en direction de la Mecque. 

Après les pizzas ananas jugées trop exotiques et les chaussettes dans les sandales qualifiées de « plus hideuses que les déchets organiques des Verts », l’UDC s’est trouvé un nouveau cheval de bataille en la pratique du yoga. En cause, la position « demi-tortue », autrement dit la génuflexion comme à l’église suivie d’un salut japonais comme sur les tatamis, que pratiqueraient « bien plus que nécessaire » les adeptes du yoga et, coïncidence sans doute, « toujours en direction de la Mecque », quelques cinq fois par jours, à intervalle régulière. 

Loin d’être crédules, les militants UDC pointent du doigt les salles de sports et les « cours particuliers de yoga », en particulier, qui seraient éminemment problématiques étant entendu la probabilité de radicalisation de ses pratiquants. Une étude de l’Université d’Egerkingen a par ailleurs confirmé les intuitions de ces politiciens visionnaires. En effet, 95% des gens qui pratiqueraient le yoga seraient également des adeptes de l’islamo-gauchisme. Pire, 74% d’entre eux auraient déjà tenté de faire pousser des légumes verts bio sur leurs balcons au centre-ville. Et le vert, c’est quoi ? C’est la couleur de l’Islam !

Il n’en fallait donc pas plus pour que l’UDC entame une nouvelle campagne pour préserver nos belles valeurs : le stakhanovisme, la délation de son voisin qui fait du bruit après 22 heures et, la plus magnifique d’entre toutes, la culture du secret. Pour lutter contre la tyrannie qui gagne progressivement le peuple Suisse, le parti central, basé à Zurich, a donc entamé ce matin la récolte de signatures d’une initiative populaire d’ores et déjà prénommée : « Pour l’interdiction des pratiques sportives proches de l’Islam ». 

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code