Politique

Manuel Valls : “Oui j’aurais pu battre Fabienne Fischer”

Après son interview dans Le Temps, Manuel Valls revient sur les élections complémentaires genevoises. Selon lui, il aurait atomisé Fabienne Fischer et découpé Pierre Maudet façon Apéricubes. 

« 47’507 voix ! Non mais quelle blague ! Vous savez combien j’ai fait à Barcelone alors que je venais d’obtenir ma carte de séjour ?! Moi non plus ! Pour tout vous dire je ne me souviens plus mais j’aurais obtenu le triple de ces malheureux suffrages quand bien même le nombre total de bulletin valides eut été similaire, c’est-à-dire de 113’584 ! », s’est fendu Manuel Valls en se grattant les roubignoles devant notre stagiaire recueillant ses propos. En effet, Manuel Valls nourrirait quelques regrets de ne point avoir présenté son humble engeance au deuxième tour de l’élection complémentaire au conseil d’État genevois, le 28 mars dernier. Pire, il en viendrait carrément à maudire sa grand-mère tessinoise qui « n’aurait pas été assez insistante envers ses parents » lorsqu’il s’est agi de choisir entre sa nationalité suisse et catalane. 

À l’égard de l’Espagne, Manuel n’est pas tendre : « Dans ce pays de branlôts*, ils passent leur temps à regarder le foot et à faire la sieste. En plus Messi c’est une chèvre ! Donnez-moi un ballon et je vais vous montrer qu’on peut gagner la Ligue des Champions ! (Notre stagiaire lui glisse un ballon, Manuel réalise alors quelques jongles et un tour du monde) Voyez ! Partout où je passe, je survole ! On ne devrait même plus m’élire, ah ça non ! Je devrais être coopté, régner sur l’Europe ! Voilà ce qu’il devrait se passer ! ».

Au contraire, la Suisse serait pour lui un havre de paix où même les idées de Jean-Luc Addor sont tolérées. “Alors imaginez les miennes !?”, aurait-il affirmé.

De conclure avec une petite galéjade au sujet de Fabienne Fischer : « Je lui ai tout appris ! Je lui ai appris à changer sa couche, la couche de son père et même la mienne lorsque j’ai commencé à devenir incontinent après que les Français m’ont rejeté ! Si vous voulez tout savoir, oui, je pense que j’aurais battu Fabienne Fischer ! En même temps, même le sosie de Fabienne Fischer aurait battu Fabienne Fischer ! ».

La Rédaction.

*NDLR : L’Espagne

Illustration: “Manuel Valls” by Parti socialiste is licensed under CC BY-NC-ND 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code