Monde

Obsèques du prince Philip – La Reine d’Angleterre dit ressentir « quelque chose » pour la première fois de sa vie

D’ordinaire plutôt apathique, la Reine a confié son ressenti suite à la mort de son mari, le 9 avril dernier. Ainsi aurait-elle éprouvé un sentiment pour la première fois de sa longue existence. 

« J’ai arrêté de sourire à l’âge de 14 ans », avait déclaré la Reine lors d’un interview qui remonte à plus de vingt-cinq ans. « Je me souviens très bien de ce moment, c’était en 1940, un domestique m’apportait une tartine de confiture lorsqu’il fut frappé devant mes yeux par le prototype de ce qui allait devenir le V1 allemand… Je perdis à tout jamais la faculté de sourire et d’éprouver des sentiments profonds et je ne gardai que la capacité d’exécuter un rictus à l’allure artificielle*… Tel fut mon triste destin ». 

Pourtant, et selon les rumeurs, le décès du prince Philip et de son prince Albert aurait ravivé la flamme, l’appétit et l’empathie de la Reine qui « apprécierait à présent le soleil comme une personne à peu près humaine » et « aurait osé faire part de ses sentiments pour la première fois de sa longue vie », aux dires du porte-parole royal que nous avons interrogé lors d’un dîner secret au Meurice, à Paris. 

Il y a quelques minutes, alors que la bière du prince était descendue en terre par certains de ses adorateurs débarqués expressément du Vanuatu pour l’occasion de porter son cercueil, la Reine aurait versé une larme totalement naturelle. Dans la foulée, peut-être présentera-t-elle des excuses à sa belle-fille ; qui sait ?

La Rédaction.

*NDLR : Voir la photo de couverture.

Illustration : “Her Majesty Queen Elizabeth II” by Defence Images is licensed under CC BY-NC 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code