Suisse

Panne nationale des numéros d’urgence – De nombreux voisins qui faisaient du bruit après 22 heures n’ont pas pu être dénoncés

Entre 23h30 et 8h du matin, les Suisses n’ont pas pu appeler les services de police pour dénoncer leurs voisins. Retour sur un évènement majeur qui a menacé la stabilité démocratique du pays durant une nuit entière.

À l’instar du fédéralisme, des instruments de démocratie directe ou des partis bourgeois, la délation est à la Suisse ce que le monarque éclairé est à la France, à savoir un élément constitutif de son régime politique. Ainsi, toute l’année durant, les Helvètes participent à stabiliser le pays en dénonçant leurs voisins lorsqu’ils font du bruit passé 22 heures, qu’ils se parquent hors des clous ou qu’ils outrepassent les règles les plus élémentaires du confinement qui pointe le bout de son nez puisque le variant delta plane au-dessus des Alpes comme un aigle royal au-dessus d’un lièvre cachectique dont la prairie aurait brûlé sous le coup du réchauffement climatique. 

Or, le service fédéral de délation s’est interrompu dans la nuit de jeudi à vendredi soir pour être rétabli ce matin à 7h53 tapante, heure où Urs Schäppi, le PDG de Swisscom, beurre sa première biscotte avant de la tremper dans un verre de Banago. Aussi, un nombre conséquent d’interventions policières auraient été perturbées par l’absence de coups de fils pour dénoncer ses voisins. Jean-Philippe Zufferey-Constantin, porte-parole de la police valaisanne de s’exprimer : « C’est un manque à gagner d’environ 100 mille balles avec toutes ces amendes pour tapage nocturne qui ont été évitées ! On ne sait pas comment on va faire… Probablement devra-t-on se séparer d’une ou deux secrétaires ou intensifier la répression vis-à-vis des gauchistes qui manifestent. Cela reste à voir, mais la vis va se resserrer ! ».

Pour l’heure, les raisons de la panne sont inconnues. Des soupçons se portent néanmoins sur des zadistes qui, faute de réussir à dégotter des aliments véganes, auraient commencé à grignoter les câbles d’une antenne relais près d’Eclépens. 

La Rédaction. 

Illustration : “swisscom” by twicepix is licensed under CC BY-SA 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code