Islamo-gauchisme

Pascal Couchepin se casse le col du fémur en taclant la gauche sur la question de la double majorité

Un tacle à l’envers qui s’est retourné à l’endroit de celui qui l’adressait.

Il n’a peut-être pas mené sa dernière bataille le radical valaisan, celui qui, en sa propre patrie – le Valais libre – est considéré comme un traitre envers le sempiternel parti politique préféré des Valaisans  – le PDC ! Car non content d’une victoire à la majorité des cantons face à laquelle celle du peuple ne ferait pas le poids si celui-ci décidait de prendre les Fass 90, Pascal a surajouté… 

Pascal rhéteur peut-être, mais Pascal pas footballeur. Il n’a d’ailleurs jamais joué à Tourbillon, pour le plaisir de nos yeux sûrement… Ainsi, mal lui en a pris de croire qu’il pourrait adresser un tacle à deux jambes à hauteur des genoux aux jeunesses socialistes ! Car confiant comme pas deux Couchepin s’est engagé corps et âme dans son geste assassin. C’était sans compter la fragilité de sa hanche dont on entendit, au moment du geste, un craquement qui résonna jusque dans les mines Glencore du Zambèze. 

Bilan : une fracture du col du fémur et au moins six mois de déambulateur pour le libéral-radical des Alpes. La prochaine fois il réfléchira à deux fois avant de s’en prendre à des individus en meilleur forme physique que lui-même.

La Rédaction. 

Illustration : Par Bundeskanzlei — http://www.admin.ch/br/dienstleistungen/00094/00099/index.html?lang=de&unterseite=yes, Attribution, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5611710

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code