Politique

Plusieurs milliers de personnes avec des chapeaux gris et des bottes à fermeture éclair ont défilé dans les principales villes de Suisse

Les villes de Bâle, Berne, Zürich, Genève, Neuchâtel, St-Gall et Delémont ont toutes un point commun : celui d’avoir vu défiler, il y a de cela quelques minutes, à l’annonce des résultats des votations fédérales, plusieurs milliers de personnes avec des chapeaux gris et des bottes à fermeture éclair…

Les principales villes de Suisse ont en effet été envahies dès l’annonce des résultats par les soldats du nouveau pouvoir sanitaire dont l’objectif est, comme les sachant le sachaient déjà, de prendre le contrôle de… De quoi déjà ? Peu importe, c’est LA DICTATURE BON SANG (ET MON CLAVIER, À L’INSTAR DE TOUS CEUX DE MES AMI-E-S COMPLOTISTES, EST BLOQUÉ SUR VER.MAJ) ! 

D’ailleurs comme chacun le sait, la dictature, qu’elle soit sanitaire ou simplement la concentration des pouvoirs dans les mains d’un individu, se caractérise par une obligation de porter des chapeaux démodés et des bottes informes de pêcheurs. Cela tombe à pic car vous pourrez retrouver dès lundi, en magasin, des soldes SPECIAL POST-BLACK-FRIDAY allant de 35 à 75% sur toutes les tenues de l’ex-union soviétique. Ceci devrait vous permettre d’acquérir l’uniforme réglementaire pour sortir de chez vous sans être arrêté par les drones que le collège dictatorial en chef (ndlr : le nouveau nom du Conseil fédéral) a commandé au gouvernement de Xi Jinping en échange de toute la production suisse de chocolat pour l’année 2022. 

Mais concrètement, qu’est-ce que la dictature sanitaire va changer pour les citoyen-ne-s suisses ? Eh bien pas grand-chose, si ce n’est qu’Alain Berset est désormais considéré comme un « avant-gardiste » puisqu’il portait déjà bien avant tout le monde les chapeaux démodés que nous autres devrons porter désormais. Pour ce qui est des bottes à fermeture éclair (les modèles sans fermeture éclair seront tolérés durant 3 ans, pour permettre à chacun de s’adapter à cet abrupt changement de régime politique en proportion de ses moyens économiques), un numéro vert sera mis en place dans tous les manèges helvétiques. Cavaliers, jockeys et autres amateurs de hippisme (ndlr: les Rastas ne seront pas concernés, car ils ont des goûts de chiottes) seront de service pour vous conseiller au mieux sur les modèles à choisir pour vos pieds plats, grecs, égyptiens ou encore germaniques. Inclusif, le gouvernement a même choisi de laisser les islamo-gauchistes qui porteraient des Doc Martens montantes tranquilles, en tout cas pour l’instant. 

Sinon, au niveau des institutions, la Confédération devrait fonctionner de la même façon qu’auparavant. Parce qu’on ne change pas une équipe qui fait match nul.

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code