Football

Polémique – L’Italie accuse la Suisse d’avoir soudoyé les Irlandais du nord pour tenir la Squadra en échec !

Dans une vidéo publiée par L’Association suisse de football, Murat Yakin est en train d’emballer 9,3 kilos de chocolat à destination de l’Irlande du Nord. Pour la Fédération italienne, cela suffit à confirmer les soupçons de corruption qui planaient déjà sur la neutralisation de leur équipe par « cette bande de rouquins édentés ». 

« Déçu, mais pas surpris », tel s’est déclaré Roberto Mancini après avoir visionné la courte vidéo montrant Murat Yakin en train d’emballer les 9,3 kilogrammes de chocolat* qui ont vraisemblablement servi, d’une part, à booster le système immunitaire des joueurs nord-irlandais afin de leur permettre de réaliser cet exploit sportif et, d’autre part, à les soudoyer. « Nous n’en attendions pas moins de la Suisse ! », s’est exprimé le sélectionneur italien dans la Gazzetta dello Sport avant de préciser qu’il avait lui-même tenté d’influencer l’issue de la rencontre en proposant à chaque joueur nord-irlandais son poids en tagliatelle.

Un peu avant le match, le sélectionneur helvétique avait été aperçu à Denner en train d’acheter des petites quantités de chocolat. Quelques minutes après, il avait été vu à la Coop, puis à la Migros. « Sans doute a-t-il élaboré cette stratégie pour ne pas éveiller les soupçons », commente Roberto Mancini qui affirme également s’être fourni chez de nombreux petits épiciers pour ne pas attirer l’œil des caméras et des instances arbitrales du sport. 

Pour la communauté internationale, toute cette histoire n’est pas plus scandaleuse que les nombreuses malversations financières menées au sein des instances dirigeantes du football. « Au moins, eux, ils ont pu manger à leur faim », commente Gianni Infantino en se plaignant de ce que l’argent qu’il cache sur des comptes offshores ne lui sert strictement à rien sinon à en amasser davantage, puisqu’il ne peut pas le retirer au bancomat pour acheter du homard ou s’offrir la dernière Tesla. « La Suisse possède une longue tradition de bon offices », commente à son tour Ingnazio Cassis, notre ministre des affaires étrangères, avant d’ajouter : « Au final, nous n’avons fait qu’exporter notre savoir-faire en matière de chocolat dans un pays qui ne mange que des patates. ». 

Bon joueurs, les Italiens assurent qu’ils ne contesteront pas l’issue de la rencontre. « Ils ont joué et ils ont gagné », réaffirme Roberto Mancini. « La prochaine fois nous leur offriront sans doute leur poids en Nutella ou des soirées bunga bunga avec Silvio Berlusconi. Qui sait, cela fera-t-il peut-être l’affaire ! ».

La Rédaction. 

* NDLR : pour les « 93 » minutes durant lesquelles les joueurs nord-irlandais ont tenu les italiens en échec. Eh oui, Murat Yakin est légèrement pingre, 93 kilos de chocolat auraient coûté trop cher, sans parler des frais d’envoi. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

code