Genève

Pour convaincre les non-vaccinés, le canton de Genève lance un concours et met en jeu un fabuleux camp de vacances en Corée du Nord

Saviez-vous que les Genevois-e-s rêvent de travailler 125 heures par semaine, de recevoir des coups de fouets et d’être envoyés dans la stratosphère attachés au dos d’un missile balistique en cas de « faute professionnelle » ? Nous non, plus ! C’est pourtant ce que pense savoir le conseiller d’État en charge de la santé, Mauro Poggia, lequel a jugé bon de mettre au concours un fabuleux camp de vacances all inclusive auprès des autorités nord-coréennes. En effet, selon un sondage qui repose sur sa propre impression, la plupart des antivax genevois rêveraient d’aller visiter la Corée du Nord pour pouvoir revenir en Suisse et dire que finalement, là-bas, ce n’est pas si mal et qu’on y est plus libre que dans notre dictature sanitaire. 

« C’était ça ou leur proposer de devenir juges fédéraux lorsque la loi sur laquelle nous votons prochainement aura passé », a déclamé le conseiller d’État. « Or, nous ne voulions pas prendre le risque que leurs deux neurones s’entrechoquent et créent une distorsion irrémédiable du continuum espace-temps », ajoute-t-il. 

Ainsi, lors de sa 6235e conférence de presse sur le covid, le ministre de la santé a annoncé que tous les néo-vaccinés seraient automatiquement inscrits à un tirage au sort leur permettant d’être sélectionnés pour devenir l’espace de quelque temps les jouets officiels de Kim Jong-Un. De rappeler : « C’est une opportunité unique que nous vous offrons de visiter gratuitement la Corée du Nord ! Et puis, ce sera toujours mieux qu’un tour sur le Lac de Genève avec les condés ou une démonstration privée de la brigade des chiens ». 

La Rédaction. 

Illustration : “С.Лавров и Ким Чен Ын | Sergey Lavrov and Kim Jong-un” byМИД России / MFA Russia is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code