Monde

Poutine prolonge son contrat avec le Diable de deux mandats présidentiels

A 68 ans, la star de toutes les Russies a signé ce matin une loi l’autorisant à demeurer à la tête de l’ex-URSS jusqu’en 2036. D’une pierre deux coups, il en a profité pour actualiser son contrat avec Lucifer qui lui assurera une vie pérenne pour autant qu’il maintienne son pays sur la voie du statu quo. 

N’en déplaise à Alexeï Navalny qui a préféré arrêter de manger plutôt que de dévorer les excréments des soldats de son goulag en Sibérie, Vladimir Poutine restera probablement au pouvoir jusqu’en 2036. Pourtant, et au vu de son pédigrée somme toute agité d’agent du KGB et de judoka au service de l’URSS, son corps pourrait bien le lâcher avant même la fin de la décennie deux mille vingt…Lui-même se fendait d’ailleurs, il y a quelques semaines, de la déclaration suivante : « Même moi je ne suis pas immortel et les scientifiques de mon pays sont franchement incompétents quand le sujet de leurs recherches dépasse celui du développement de poisons indétectables ! ». Il concluait néanmoins sur sourire narquois laissant transparaitre une certaine confiance et des dents dont la blancheur n’a d’égal que celles des figurants dans les pubs Gauloises

Mais comment Vladimir Poutine pouvait-il alors être si sûr de lui ? La réponse tient en plus de temps qu’il n’en faut pour mourir de l’empoisonnement d’un parapluie bulgare. Elle tient également en quatre mots : pacte avec le Diable. En effet, tout comme Dorian Gray dans le portrait éponyme, Vladimir Poutine a passé un contrat avec le Diable lui assurant, en échange de son âme et de ses sentiments, le pouvoir absolu, total et ne souffrant aucune contestation jusqu’à la fin de ses jours mais aussi le prolongement de ces derniers pour autant qu’il s’engage à respecter quelques consignes bien précises stipulées par le prince des géhennes.

Ce matin donc, l’observateur attentif aurait pu distinguer, à côté du texte de loi paraphé par le Président russe, un papier imprimé du sceau des Enfers. En petits caractères, en cyrillique, il eut été possible de distinguer les noms de ses prochaines victimes – mais si nous vous les révélions, notre contrat avec Satan tomberait également en désuétude…

La Rédaction. 

Illustration : “Llegada de Vladimir Putin, presidente de Rusia” by G20 Argentinais licensed under CC BY 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code