Genève

Réouverture des terrasses – Plus d’une centaine de Genevois ont déjà été conduit en cellule de dégrisement

Peut-être aurait-il fallu éviter la petite sœur…

Décompression, soulagement, libération. De quelque façon qu’ait pu être motivée la présence de milliers de Genevois, ce matin, en terrasse, ceux-ci auront bel et bien profité de l’occasion pour s’en jeter quelques-unes, voire écluser plus de bières que de raison. Ainsi, sur son compte Twitter, la police cantonale évoque une recrudescence sans précédent d’arrestations pour ivresse sur la voie publique – plus de 234%, pour être précis. De son côté, l’administration cantonale chiffre à plus de 75% de son effectif les demandes de congé maladie pour la journée. Quant aux grandes banques, elles ont tout simplement renoncé à ouvrir, étant entendu la propension de leurs employés à biberonner. 

Interrogé, le porte-parole de la police cantonal, Didier Zufferey, de déclarer : « Les gars avaient reçu des consignes très très strictes : grosses soirées ce week-end pour ne pas être tenté lundi matin de s’affaler sur les terrasses. (À voix basse) On les connaît les gars de chez nous hein, si vous voyez ce que je veux dire (rires) ! Pis on a renforcé les contrôles routiers ce matin, afin de choper tout ce petit monde qui allait conduire en état d’ivresse hein ! Enfin, c’est pas tout, on en a déjà coincé plus d’une centaine qui titubait Rue de l’École de Médecine ou dans les Rues Basses ; des notoires en plus ! ». 

Ainsi, tout le matin se sont succédés les tweets de personnalités publiques s’offrant un petit moment de décontraction en terrasse, parmi lesquelles on peut compter :

Massio Lorenzi, dont le café corrigé lui aura certainement permis de tenir en cette triste journée pour le football mondial. 

Philippe Revaz, pour qui les showrooms Ikea n’ont plus de secrets. 

N’oubliez pas que l’abus d’alcool est… Quoi déjà ?

La Rédaction. 

Illustration: “Le Phare bar [Genève, Suisse]” by biphop is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code