Islamo-gauchisme

Roger Federer : « Antoine Griezmann c’est vraiment une baltringue »

Antoine Griezmann a coupé les ponts et les financements avec son sponsor Huawei. Pour sa part, Roger Federer espère récupérer le contrat et l’a d’ores et déjà fait savoir au géant chinois des télécoms.

La vie est trop courte pour se tirer une balle dans le pied en refusant le sponsoring de l’un des plus gros opérateurs de télécommunication du monde qui distribue des yuans comme Mike Tyson distribue des claques à ses adversaires. Ça, Roger Federer l’a bien compris. C’est pourquoi le joueur de tennis suisse compte « récupérer » le contrat de sponsoring du joueur barcelonais Antoine Griezmann, lequel pour dénoncer le massacre des Ouïghours, a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il rompait séance tenante son contrat qui le liait à la marque chinoise.

« Business is business », a déclaré l’ancien numéro un mondial avant d’ajouter : « C’est vraiment une baltringue ce Griezmann, en plus il joue comme ses pieds ».

Pour rappel, des manifestants avaient demandé à la personnalité préférée des Suisses de s’investir dans la lutte contre le climat en usant de son influence auprès de la banque Crédit Suisse pour que celle-ci diminue le temps de travail des enfants qui bossent bien plus assidument que les fonctionnaires genevois et pour moins cher. Celui-ci avait alors répondu qu’il ne pourrait pas s’offrir la déco de son jardin à Kempraten (SG) en crachant dans la soupe qui le nourrissait.

La Rédaction.

Illustration : “Amazing Roger Federer” by toga is licensed under CC BY 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code