Culture

Selon une étude, 35.7% des Suisses pensent que la raclette et la fondue poussent sur des arbres

Une majorité de ces individus proviendraient de Suisse allemande.

Zurich – Dans les laboratoires de l’EPFZ, les scientifiques sont unanimes : ni la raclette, ni la fondue ne sont des produits issus de l’agriculture. Plusieurs tests très sérieux ont été réalisés, après qu’une étude d’opinion interrogeant un échantillon représentatif de la population suisse a montré que 35.7% des Helvètes pensent que les deux fromages poussent directement sur des arbres quelque part en Valais. 

« Alors déjà, on ne fait que du vin, du chanvre et des abricots ! », lance Philippe Zufferey, un agriculteur particulièrement offensé de ce que ses concitoyens aient eu l’audace de penser qu’il produisait autre chose que des fruits sans goût et du vin du même acabit. « Quant au fromage issu de l’agriculture biologique, je crois que les Schwytzois en produisent, mais ne comptez pas sur moi pour me diversifier… Enfin, sauf si les champs de pavot deviennent légaux ! ». 

Pour l’Observatoire Suisse du Quotient Intellectuel Moyen des Citoyens, ce sondage témoigne d’une grande défaite en matière d’éducation, surtout en Suisse allemande. « Les mecs croient toujours davantage de théories farfelues », déclare son porte-parole. « Tenez, hier encore, nous avons reçu une lettre de menace nous intimant, je cite, ‘’d’arrêter de faire croire aux gens que la Terre est ronde car il s’agit, en réalité, d’un parallélépipède rectangle’’. Sans parler de toutes les lettres qu’on reçoit des antivax, lesquels nous ordonnent de proclamer leur supériorité intellectuelle sur les autres humains… ». « Force est de constater que le QI moyen de nos concitoyens a fortement baissé ces dernières années », ajoute-t-il en précisant que, pour l’heure, sauf à considérer une lobotomie, aucune solution n’avait été trouvée pour restaurer la dignité intellectuelle des Suisses qui croient manger des tranches de raclette tombées des arbres.

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code