Genève

Smoothie banane ou kiwi ? Le droit de réponse de Chloé Frammery à notre article du 16 octobre 2020

Dans un article du 16 octobre 2020, nous évoquions le régime alimentaire matinal de l’enseignante genevoise Chloé Frammery, personnalité au combien influente avec laquelle la Rédaction partage un appétit pour les informations non vérifiées.

Or, dans cet article, nous avons laissé passer certaines approximations que la principale concernée a aimablement tenu à corriger en nous adressant un commentaire, droit de réponse que voici, rédigé dans un style impeccable, à la troisième personne, dont Victor Hugo aurait été jaloux. Elle y indique avec une réelle transparence la véritable nature du régime qui lui confère, tous les matins, cette merveilleuse énergie que nous lui connaissons. Nous vous le mettons ici, à bien plaire :

Bonjour La Rédaction,

Merci pour votre portrait parodique de Chloé Frammery, qui met en évidence l’acharnement délirant des médias subventionnés suisses sur sa modeste personne. Ces médias évitent scrupuleusement de parler du fond de ce qu’elle dénonce, que ce soit les accords passés entre l’alliance vaccinale globale GAVI, la Fondation Bill & Melinda Gates, l’OMS et la Confédération suisse ou les contrats passés entre Moderna, Astrazeneca, Pfizer et nos autorités ou encore les conflits d’intérêts entre les décideurs sanitaires publics et les Labos pharmaceutiques. 

Par contre, Chloé n’a jamais été contactée par vous er ne prend ni flocons d’avoine ni lait de soja ni café le matin. Elle se mixe juste un smoothie banane-lait d’amande avec parfois du jus de citron ou un kiwi.

Comment je le sais ?

Chloé Frammery, c’est moi. 
La prochaine fois, c’est mieux de me demander, pour autant que cela intéresse quelqu’un de savoir ce que je mange au petit déj… 😉

Par souci de préserver la parfaite intégrité et la réputation dont nous jouissons dans les cercles mondains, également en raison du statut de célébrité de Mme. Frammery, connue aussi bien dans le monde terrestre que sur le plan cosmique, ainsi que dans la Suisse troglodyte, il nous apparaît essentiel de publier ci-dessous un rectificatif en bonne et due forme. 

Nous affirmions alors avoir été contactés par Chloé Frammery en personne, qui tenait à couper l’herbe – à la main, sans pesticides – sous le pied des mass-merdias, ces pouilleux corrompus qui vivent dans le passé et vérifient encore leurs sources, en nous avouant elle-même son menu du petit déjeuner.

Or, égarés dans l’enthousiasme suscité par l’obtention de cet énorme scoop, nous n’avons pas pris le temps de croiser nos propres recherches. Ainsi, la seule personne dont nous avions obtenu le témoignage était en réalité une élite pédo-sataniste – certainement mandatée par Bill Gates et la banque Rotschild – qui cherchait à nuire à l’impeccable réputation de l’enseignante lanceuse d’alerte. De cela nous aimerions nous repentir en nous infligeant nous-mêmes trente-quatre coups de fouets et le porte d’un cilice durant une année. Ainsi ne serons-nous pas tentés de recommencer à raconter ce genre de bêtises. 

La Rédaction. 

Illustration: “Blueberry doughboy Smoothie” by miriamwilcox is licensed under CC BY-NC-ND 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code