Genève

Sur la plaine de Plainpalais, Pierre Maudet transformera un litre d’eau en vin pour prouver qu’il peut faire des miracles avec l’économie

À moins qu’il ne transforme l’eau en vain… 

Ce matin pas comme les autres Pierrot – le follo – Maudet se serait demandé comment convaincre encore davantage. C’est alors qu’une idée d’une ampleur sans nulle autre pareille que le tsunami qui a précédé l’explosion de la centrale de Fukushima en 2011 a jailli en son sein, ou plutôt au sein de sa caboche précédemment remplie par toutes sortes d’informations s’agissant de l’optimisation fiscales des avantages acceptés lors de son séjour à Abu Dhabi. 

Il faut dire que l’idée a le mérite d’être originale. Car il s’agirait, tout à l’heure, sur l’autel d’un stand improvisé à deux mètres de hauteur par-dessus la foule de fidèles anonymes qui le suivent dans chacun de ses déplacements comme les égyptiens ont suivi Jésus dans sa traversé de la Mer Rouge contre Michael Phelps ; il s’agirait tout à l’heure, disions-nous, de transformer un litre d’eau en vin afin de prouver aux yeux du monde entier sa capacité à faire des miracles. Ainsi, la nouvelle a déjà été annoncée sur les réseaux sociaux, plateformes qu’il affectionne particulièrement étant entendu qu’elles ne dépendent pas de journalopes jaloux et méchants de sa brillante réussite et qui, de tout façon, n’ont d’autre ambition dans la vie que de le faire tomber haut et fort pour que plus longue soit sa chute. 

Pour assurer sa sécurité, un cordon sanitaire sera installé et des tickets à prix progressif vers les meilleures places seront vendus pour financer la présente campagne politique. Le surplus ne sera pas reversé à des associations mais défiscalisé au Luxembourg. 

La Rédaction. 

Illustration : “File:Dégustation d’un vin rouge.jpg” by James Petts is licensed under CC BY-SA 2.0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code