Monde

Un riche Anglais devient roi à la place d’une riche Anglaise

Londres – Les jours se suivent et se répètent dans le second pays le plus frappé du monde par la malbouffe et le néo-libéralisme après les États-Unis d’Amérique. Si, il n’y a pas 4 jours de cela, une riche Anglaise devenait en effet Première ministre à la place d’un riche Anglais, un riche Anglais succède aujourd’hui à une riche Anglaise sur le trône de la couronne britannique. 

Concrètement, cela ne change pas grand-chose ni pour les citoyens britanniques ni pour les 15 royaumes du Commonwealth qui tous continueront à ronger leur frein en se demandant pourquoi ils entretiennent, depuis voilà plusieurs centaines d’années, le faste d’une monarchie inutile et dépensière tandis que crèvent à petit feu les autoentrepreneurs et le nouveau lumpenprolétariat anglais au bénéfice de fabuleux contrats zéro heure. 

M’enfin… Cela implique tout de même de grever le prochain budget du Royaume-Uni puisque la Reine – on connaît son appétence pour la ferraille trente-six mille carats – n’est pas du genre à se retirer sobrement, façon épitaphe de Jean Valjean…

Il dort. Quoique le sort fût pour lui bien étrange,
Il vivait. Il mourut quand il n’eut plus son ange ;
La chose simplement d’elle-même arriva,
Comme la nuit se fait lorsque le jour s’en va.

(Victor Hugo, Les Misérables)

Colonisés, mais (presque) sans rancune
Depuis le décès de la Reine, les lettres de condoléances affluent en provenance des anciennes possessions de l’Empire Britannique (1707-1997). « Sans rancune ! », affirme le président du Kenya, Uhuru Kenyatta. « À votre place, on aurait fait la même chose ! », écrit pour sa part le Premier ministre indien Narendra Modi. Seul le président argentin Alberto Fernández a dérogé à la règle de bienséance en adressant une patte de poulet au palais de Buckhingam. Le nouveau roi, Charles III, l’a d’ores et déjà remercié en déclarant qu’il l’adjoindrait à sa soupe. 

…Mais plutôt à s’en aller avec ses bijoux pour ne pas courir le risque que l’un d’entre eux se retrouve dans les mains, sur la tête ou autour du cou de sa belle-fille Meghan Markle.

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*