Culture

Un sondage international démontre que 67% des hommes qui se déclarent féministes le font pour augmenter leurs chances de choper

Une tactique désormais préférable à celle d’afficher sa virilité en poussant de la fonte dans les salles de sport. 

C’est un grand jour pour tous les fragiles et personnes qui se déclaraient d’un métabolisme « faible » parce qu’elles n’étaient pas capables de soulever trois poids et deux haltères en avalant des shakers de protéines. En effet, une étude de l’Université de Genève montre, en outre, que les femmes seraient beaucoup plus sensibles à des hommes se déclarant solidaires qu’à leurs pectoraux. 

Partant, une seconde équipe est parvenue à démontrer que les hommes avaient très bien saisi ce nouveau phénomène et que 67% d’entre eux se déclaraient féministes sans même parvenir à donner une définition acceptable du sujet. 

Pour mieux généraliser hâtivement, nous avons rencontré Matthieu*, 23 ans, qui a accepté de témoigner à visage masqué par un niqab : « Tout cela, c’est assez darwinien en fait. Quoi vous n’avez pas lu Darwin et son L’origine des espèces au moyen de la sélection féminine ou la préservation des hommes favorisés par leurs comportements féministes dans la lutte pour la survie ? Je vous l’explique en six mots : FAIRE CROIRE QU’ON EST SYMPA. Si elle a l’impression que vous êtes réglo, le tour est joué. Ensuite, il faut aussi la quitter de manière réglo en discutant et de préférence en faisant semblant de pleurer. Et voilà, le tour est joué ! Depuis que je suis passé du mec musclé au mec sensible, je ne me suis plus jamais fait emmerder par des exs reloues. Pour ne rien vous cacher, j’en avais un peu marre des passages à tabac par des groupes de Femen cagoulés lorsque je sortais de chez moi ». 

En somme, Matthieu, tout comme 67% des hommes, serait toujours un gros con. 

La Rédaction.  

*Nom d’emprunt, en fait, il s’appelle Blerim. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code