Economie

UPC-Sunrise élu le réseau le plus rapide de Suisse pour licencier des collaborateurs

Depuis sa fusion avec Sunrise, UPC a augmenté drastiquement sa capacité de licenciement, passant de 1 employé par seconde à 10. La vitesse de connexion internet restera la même.

N’en déplaise à Lila Ribi, il est des révolutions silencieuses qui n’ont pas trait à l’agriculture de chanvre végane ni à la tonte autogérée des alpagas sédunois. Non, la révolution que vient de vivre UPC après sa fusion avec Sunrise, il y a quelques semaines de cela, est d’un tout autre acabit. Le tout nouvel opérateur ambitionne ainsi de concurrencer ses adversaires Swisscom et Salt et il s’en donne les moyens… Car tandis que Swisscom est capable de licencier plus de 4 employés à la seconde, que Salt gravite autour de 8, le rythme chez UPC-Sunrise est passé de 1 à 10 employés par seconde, ce tour de passe-passe étant rendu socialement possible par plus de vingt ans de rhétorique sur la fainéantise des collaborateurs, leur manque d’attachement et leur manque de dévouement envers les firmes qui les emploient. 

Quid de la vitesse de connexion internet ? Rien n’a été déclaré à ce sujet. On nous assure cependant à la hotline que tout continuera de fonctionner à l’identique, même lorsqu’il y aura pénurie de techniciens. De regretter toutefois : « On voulait faire en sorte que la connexion ne balbutie pas les jours de pluie ou lorsque la couverture nuageuse est trop dense, mais ce sera pour la prochaine réforme… Et puis, quand il fait mauvais, les gens n’ont qu’à aller se promener sous la pluie ! Il paraît que les indigents aiment beaucoup ça. ». Seule certitude : ce n’est pas le temps libre qui va leur manquer.

La Rédaction. 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code