Culture

De retour à l’antenne en France, Darius rejoint l’équipe de Touche Pas à Mon Poste

Désormais blanchi comme lors des plus belles heures des amnisties fiscales accordées dans notre beau pays, l’ancien présentateur de la RTS Darius Rochebin fera son retour à l’antenne sur LCI, en France. Mais il a également réservé une surprise à ses fans les plus jeunes, en acceptant d’intégrer le casting de la prochaine saison de l’émission de Cyril Hanouna “Touche Pas à Mon Poste”.

On l’attendait avec impatience, c’est désormais officiel. Blanchi de toutes accusations grâce à l’excellente marque de lessive dont il est lui-même l’égérie (voir notre article : https://biturnedegeneve.ch/la-rts-lance-une-nouvelle-marque-de-lessive/), Darius reprendra ses interviews à la télévision française. Un soulagement pour les nombreuses ménagères de plus de 50 ans qui souffraient de ne plus voir leur chouchou s’introduire, avec leur consentement, dans la petite lucarne de leurs salons.

Car, faut-il le rappeler, Darius Rochebin reste la personnalité préférée des Romandes et des Romands, bien devant Roger Federer. Mais, alors que Roger compte bien faire son retour sur le circuit pour  faire parler son toucher de balle, Darius a, quant à lui, promis qu’il arrêterait de faire parler de son toucher de boules, et ce malgré un superbe titre glané en 2016 aux championnats de pétanque de Plainpalais.

« Le titre de cette émission me rappelle mon ex, c’est toute une nostalgie »

Darius Rochebin

Or, une bonne nouvelle ne venant jamais seule, l’animateur-phare de l’audiovisuel français Cyril Hanouna a également annoncé sur ses réseaux sociaux l’engagement pour deux saisons du journaliste suisse dans son émission “Touche Pas à Mon Poste” – TPMP, pour les intimes, mes petites beautés. “Dada possède la qualité essentielle pour participer à mon émission, celle de savoir éviter les procès”, explique l’animateur, contacté sur Snapchat par notre stagiaire.

Quant à Darius, contacté – non sans mal – sur Facebook, il estime qu’il s’agit d’une réelle progression dans sa carrière. “Avant, je touchais plutôt les 18-25 ans”, résume-t-il, “cette émission me permettra donc d’élargir mon public-cible”. De conclure que le titre du programme n’est pas sans lui rappeler un certain vécu : “C’est vrai que ce titre m’évoque beaucoup de souvenirs ! Entre cadres de la RTS, c’était vraiment une belle ambiance, ça fait chaud au cœur de s’en rappeler, c’est toute une nostalgie qui remonte”.

La Rédaction.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code